Intégration

La qualité de la cohabitation des différents groupes de la population est un indicateur de la cohésion sociale. La cohabitation est promue moyennant la possibilité pour tout le monde de participer au façonnement de la société et, grâce à leurs connaissances et expériences, aux processus de décision publics Cette participation passe par un accès égalitaire aux ressources économiques, sociales, politiques et à l’éducation. Les personnes jeunes et âgées, les hommes et les femmes, les personnes saines et les malades, les habitants de villes et de régions rurales, les personnes en âge de travailler et celles à la retraite, celles avec un passeport suisse et celles qui n’en détiennent pas, etc. sont les groupes cibles de mesures permettant une meilleure intégration sociale. Nous apportons notre expérience dans le conseil et le soutien à la
mise en place de ces mesures. Par exemples lors de:

  • Définitions de concepts d’intégration (cantons, communes, entités privées);
  • Développements organisationnel, p.ex. développement de lignes directrices et de projets dans des écoles;
  • Evaluations et accompagnements de projets dans le domaine de la migration et de l’intégration (mandats de l’ODM, de la Commission fédérale pour les questions de migration, du service de lutte contre le racisme ainsi que d’offices d’intégration cantonaux et communaux);
  • Evaluations et conseils pour des projets d’institutions socio-pédagogiques, d’EMS, de services de conseil à bas seuil et de programmes d’occupation et d’intégration;
  • Evaluations de processus dans le domaine de la formation professionnelle (validation des acquis, « case management ») et professionnalisation du travail dans le domaine de l’intégration (définition et révision de métiers).